AccueilLe SMIRIL au musée des Confluences pour la Journée mondiale des zones humides

Le SMIRIL au musée des Confluences pour la Journée mondiale des zones humides

 

Ce dimanche 4 février 2018, plus d’une centaine de personnes se sont rendues au Musée des Confluences de Lyon à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides. Cet événement était organisé par le Musée en collaboration avec Arthropologia, le Conservatoire des Espaces Naturels, la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature, la Ligue de protection des oiseaux du Rhône, la Maison de l'environnement de la Métropole de Lyon et le SMIRIL.
Cette journée est célébrée chaque année pour commémorer la signature de la Convention des Zones humides dans la ville iranienne de Ramsar. Ce traité intergouvernemental pour la conservation et l’utilisation rationnelle et durable des zones humides, a été ratifié le 2 février 1971 par plus de 160 pays à travers le monde, dont la France. Cette convention constitue aujourd’hui l’un des principaux fondements des politiques publiques en faveur des zones humides.

dimanche 04.02 musée confluence


Les zones humides telles que les mares, prairies humides ou tourbières participent au bon équilibre de l’environnement. Elles assurent de nombreuses fonctions et rendent de nombreux services à la société. Pourtant, elles sont en constante diminution. On estime qu’environ 67% des zones humides de France métropolitaine ont disparu depuis le début du 20ème siècle.
L’espace nature du Rhône des Îles et des Lônes comprend différentes zones humides parmi lesquelles trois lônes restaurées en 1999-2000. Ces bras secondaires du fleuve accueillent une vie animale et végétale riche. En plus de l’intérêt écologique, social, culturel et paysager, ces zones humides participent à une meilleure prévention des inondations du Rhône.
Les visiteurs ont pu découvrir différents stands et ateliers thématiques proposés par les partenaires. Des projections et débats en présence d’experts ont rythmé la journée. Au stand du SMIRIL, chacun a pu s’exercer à retracer l’histoire du fleuve sur le territoire et découvrir l’intérêt de sa restauration écologique à travers l’outil pédagogique « En quête du Rhône ». L’expo-photo « Le Rhône, des visages » était également présentée à cette occasion. Espérons que cette journée aura donné envie à chaque participant de découvrir en aval de Lyon les milles et une richesses du Rhône.

photo 1 musée confluence dimanche 04.02.18