Si vous n’arrivez pas à visionner cette lettre correctement, cliquez ici.

 

Échos des îles et lônes N°42 (1er semestre 2018)

Début 2018 : du nouveau dans l'équipe

Après 20 années passées à œuvrer sur le territoire au sein du SMIRIL, notre directrice Sylvie Tabarand poursuit désormais son engagement professionnel sur la commune de Villeurbanne où elle a pris ses fonction de responsable du patrimoine arboré des quelques 80 espaces verts, incluant notamment la gestion du parc de la Feyssine. Depuis janvier, c’est notre nouveau directeur Damien Dumollard qui a pris sa suite. Il nous arrive du réseau des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement [CPIE] où il a successivement occupé les fonctions de directeur du CPIE Flandre-Maritime (59) et de Délégué régional de l’URCPIE Rhône-Alpes. Nous souhaitons à chacun une bonne prise de poste !
L’actualité des richesses humaines du SMIRIL c’est aussi le retour de Maëva Paupert pour 2 mois, dans le cadre de la poursuite et finalisation de la mission de valorisation des ressources de la bibliothèque du syndicat. Entamé au printemps dernier, les nombreux ouvrages, magasines et outils pédagogiques à votre disposition n’avaient pas pu être entièrement catalogués, ce sera chose faite d’ici la fin mai. Vous pouvez d’ores et déjà en retrouver l’essentiel via notre outil dédié : http://bibliotheque-smiril.fr/

L'agenda des sorties à venir

Dans le cadre de son programme de sensibilisation auprès du grand public, le SMIRIL vous invite à participer aux trois animations des mois de mai et juin 2018.  Elles sont gratuites. Il suffit de vous inscrire au moins 2 jours avant l’évènement par téléphone au 04.37.20.19.20 ou par email à info@smiril.fr

L’animation « Photographie nature » est programmée samedi 26 mai 2018 de 9h à 12h, avec Antoine Metelli, photographe
Lieu : Île de la Table Ronde à Solaize
A partir de 14 ans
Vous aimez la photographie nature et vous souhaitez vous perfectionner ? Venez capturer les différentes ambiances de l’île la Table Ronde et comprendre les enjeux de sa préservation.

Le spectacle « Rhône de rivages en visages » sera présenté le vendredi 1er juin 2018 à 20h30, par la Compagnie La Rigue
Lieu : bassin de joutes, parc du Rhône à Grigny
A partir de 10 ans
Le temps d’un spectacle, revivez l’histoire du fleuve et celle de ses riverains. Par une alliance de comédie, de lectures en musique et en chansons, les artistes vous entraîneront à la découverte des multiples facettes du Rhône.

L’animation « Chasse aux insectes de la nuit » est proposée vendredi 15 juin 2018 à 21h, avec Arthropologia
Lieu : Île de la Table Ronde à Solaize
A partir de 8 ans
Connaissez-vous le monde mystérieux des insectes de la nuit ? Nombre d’insectes sont crépusculaires ou nocturnes et ne sortent qu’avec la lune. Venez découvrir cette faune remarquable et très variée lors d’une chasse de nuit : papillons, chrysopes, bousiers et tant d’autres si peu connus…

De mars à juin, c'est la saison des sorties scolaires !

Avec l’arrivée du printemps, les animations pédagogiques ont repris sur les bords du Rhône. Pour l’année scolaire en cours, le SMIRIL programme plus 800 animations dans les établissements scolaires ou dans l’espace naturel pour 45 écoles, collèges et lycées du territoire. Les trois quarts de ces animations pédagogiques ont lieu entre les mois de mars et juin. Depuis plusieurs années, la participation financière importante de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse aux projets sur la thématique de l’eau permet de proposer des projets riches et pérennes.

Retour sur la restauration d'une mare à Communay

Les agents du SMIRIL ont restauré une mare à l’école des Brosses sur la commune de Communay mercredi 29 et jeudi 30 novembre 2017. La mare pédagogique créée en 2009 s’est en effet dégradée puis asséchée au fil des années. Il était temps d’intervenir. L’équipe technique du SMIRIL, Anthony Giraudo et Hervé Fara, et leur stagiaire Dylan Manzanares, aidé par Jérôme des services techniques de Communay ont mis leur savoir-faire à l’œuvre. Les vieilles bâches percées ont été retirées, la mare recreusée et les nouvelles bâches et géotextile installés. Il ne suffisait plus qu’à couvrir les bâches d’un peu de terre et de mettre la mare en eau. Les enfants pourront à nouveau observer la faune associée aux milieux aquatiques terrestres, et profiter d’un cadre scolaire agréable dans la cour de récréation.

mare2 communay

1/ la mare avant les travaux : un cruel manque d'eau

mare 3 communay

2/ Installation des bâches

 

mare1 Communay

3/ La mare est à nouveau en eau, elle pourra accueillir amphibiens et petites bêtes de la mare

Janvier 2018 : retour sur une crue impressionnante

Aujourd’hui, le fleuve Rhône est revenu à son calme habituel. Mais deux crues successives ont transformé le paysage du SMIRIL et de tout le bassin versant du Rhône. Des niveaux d’eau ont été enregistrés à près de 4500 m3 à Ternay, là où le Rhône est total, lorsque le canal rejoint le fleuve. Deux pics de crue ont été enregistrés en un mois, un mi-décembre 2017, approchant la crue quinquennale, et un fin janvier 2018, approchant la crue décennale ! Lors du pic de crue, le 24 janvier 2018, la décennale a presque été atteinte (4500 m3/s).
Le paysage de crue a étonné au-delà des connaisseurs ! Tous les riverains du Rhône ont été surpris par cette montée des eaux. La fermeture de routes inondées a certainement accentué cette impression d’impuissance de l’Homme face au fleuve.
Au SMIRIL, de nombreux chemins en rive droite ont été inondés et rendus impraticables. La lône Ciselande a débordé et rejoint  la lône Jaricot et d’anciennes lônes se sont remises en eau. Sur l’île de la Table Ronde, le spectacle était aussi grandiose avec des chemins du centre de l’île se retrouvant sous l’eau ! Les observatoires, perchées sur des petites buttes étaient hors d’eau, mais inaccessibles. La lône de la Table ronde s’est remis en eau dans son lit habituellement asséché. Au vieux pont, le tablier était à fleur d’eau.
A Grigny, en contre-bas de la base nature du SMIRIL, nous n’apercevions plus les tables de pique-nique, et les panneaux de l’exposition photo flottaient sur l’eau ! L’ascenseur du bâtiment du SMIRIL a rencontré des problèmes d’inondation ! Un jeune triton a même été retrouvé dans le sas !
Pendant un temps, les berges inondées accueillaient une faune variée et diversifiée ! Le castor s’aventurait plus loin, en témoigne de nombreux réfectoires, et de nombreux poissons se sont retrouvés prisonniers dans des petits plans d’eaux plus connectés au fleuve !
Le diaporama ci-dessous expose les paysages magnifiques de la crue : https://www.flickr.com/gp/156963230@N02/QC8F8v

crue


 

Février 2018 : ouverture des chemins après la crue

A la décrue, les équipes techniques du SMIRIL ont procédé à l’ouverture et au nettoyage du chemin de bord du Rhône entre Grigny et Millery. La crue a laissé derrière elle un spectacle surprenant : arbres en travers, sacs plastiques, déchets en tout genre et une épaisse couche de sable ! Un panneau de l’exposition photo « Le Rhône des visages » a également été endommagé !
Une poubelle charriée par les eaux tumultueuses du fleuve et trouvée par les agents a permis de ramasser une grande quantité de déchets, plastiques pour la plupart. Le travail continuera ce mois-ci avec l’intervention des Brigades vertes (Rhône Insertion Environnement). Equipé d’une tronçonneuse, les services techniques du SMIRIL ont évacué des troncs d’arbres sur le côté des chemins. Au rateau, ils ont ouvert les chemins encombrés de branchages entassés par la crue.
Vous pouvez à nouveau venir serpenter sur ce magnifique sentier du bord du Rhône, place est faite aux randonneurs, courreurs à pied et VTTistes !

decrue1

1/ L’eau a déplacé des troncs d’arbre impressionnant et a endommagé l’exposition en place à Grigny

 

Gestion de la jussie

C’est un sujet sensible au SMIRIL. Apparue et gérée pour la première fois en 2013, l’espèce gagne du terrain ! Elle occupe aujourd’hui le pourtour du bassin de joutes de Vernaison, de nombreuses stations sur la lône Jaricot et gagne doucement les rives du Rhône et la station de pompage de Millery. Le SMIRIL réfléchit et propose une gestion planifiée qui permettrait de ralentir la progression de la plante. Le syndicat a réuni en mars les différents acteurs du territoire (CNR, Mairie de Vernaison, Association de joutes, Fédération de Pêche)  pour se concerter et agir ensemble pour une lutte efficace. En mai, deux sessions d’arrachage manuel seront coordonnées par le Syndicat et réalisée par la MFR d’Anse, lycée partenaire.
Mais la gestion ne s’arrête pas là : des suivis devront être réalisés et de nouvelles campagnes d’arrachage prévues en fin d’été avec les partenaires. Si l’arrachage manuel est fastidieux et chronophage. Il reste néanmoins la meilleure solution pour traiter le phénomène.

Projet tutoré

Dans le cadre de la convention de partenariat entre le lycée AGROTEC et le SMIRIL, un groupe de lycéens de 2nde année de BTS Gestion et Protection de la Nature a réalisé une remise en état d’équipements sur la base nature de Grigny. Sur plusieurs mois, 6 étudiants ont travaillé sur la gradation du paysage à l’entrée du site, ou comment faire la transition entre espace urbain et pleine nature. Le SMIRIL souhaitait en effet remettre en état les hôtels à insectes dégradés depuis plusieurs années et réfléchir à un nouvel accès à l’abri pédagogique. Courant mars, les étudiants ont donc procédé à la réalisation d’un escalier, s’intégrant au mieux dans le paysage naturel et ont participé au démontage de deux hôtels à insectes sur les trois déjà existants. Il ne restait plus qu’à remplir les bacs de bois pour retrouver un accueil fonctionnel.

agrotech1

Agrotec 1
La base nature a été en chantier pendant quelques jours

agrotech2

Agrotec 2
L’escalier avance à grands pas

Pâturage

Depuis quelques années désormais, vous avez l’habitude de rencontrer le troupeau d’Highland Cattle sur les bords du Rhône. En effet avec l’arrivée du printemps, les bovins reviennent sur les bords du Rhône afin de pâturer la rive droite sur Grigny, Millery, Vernaison et Irigny. Cette année, le Rhône est resté en crue très longtemps, inondant les parcs à vaches, ce qui a rendu difficile la repousse de l’herbe.

Nous avons donc été obligés de retarder l’arrivée des Higlands, mais elles sont là ! Vous les retrouverez actuellement en bord de fleuve entre Grigny et Millery.

Nous vous invitons comme chaque années, à venir rencontrer le troupeau, tout en respectant les consignes de sécurité (ne pas donner à manger, tenir les chiens laisse, ne pas entrer dans le parc…).

Merci pour le respect du troupeau et pour l’attention que vous portez à ce projet.

pâturage 2018

 

 

Pour vous désabonner cliquez icipenny - Conception Groupe Com6