Si vous n’arrivez pas à visionner cette lettre correctement, cliquez ici.

 

Échos des îles et lônes N°40 (publié le 14/04/2017)

Do you like the Rhône ?

Les riverains et amoureux du Rhône sont invités à nous rejoindre pour témoigner leur attachement au fleuve. Régis Dondin, photographe, propose d’immortaliser ce moment en capturant un portrait de vous. Ces photos serviront à la réalisation d’une exposition « itinérante », qui sera visible à partir de Septembre 2017. Les participants révèlent leurs histoires, mémoires et autres anecdotes liés au Rhône Une première session a été réalisée ce 25 mars et une vingtaine de personnes, petits et grands, ont chaleureusement contribué au recueil des témoignages. Nous vous attendons très prochainement pour la deuxième et dernière session de photos le mercredi 19 avril matin, de 9H30 à 12h30, dans nos locaux à Grigny.

do you like the rhone ?

Les riverains lors de la 1ère séance de témoignages

Le SMIRIL et AGROTECH, une histoire de partenariat

Le SMIRIL entreprend des actions de transmission et de partage d’expériences professionnelles auprès des étudiants du lycée AGROTEC de Vienne. Le SMIRIL accueille des classes de la seconde au BTS sur des projets de gestion où les élèves peuvent mettre à l’épreuve du réel leurs apprentissages théoriques, notamment en répondant à de vraies commandes professionnelles. Dans ce cadre, l’équipe technique du SMIRIL explique le travail de terrain et les consignes de sécurité et précautions à prendre en lien avec l’activité exercée. Les élèves sont encadrés par des enseignants spécialisés qui peuvent assurer le suivi des activités. Lors des formations post-bac, les élèves allient technique et réflexion avec une part importante d’autonomie dans leur travail (décision, etc…). Les travaux effectués, les élèves doivent procéder à une réception de chantier. L’équipe technique du SMIRIL valide ou non, et plus souvent établit un débat sur les actions réalisées. La démarche étant de faire participer les jeunes au maximum et de leur construire un esprit critique.
Une double page leur est consacrée ici : cliquez ICI

agrotech

 

Un papillon rare et protégé : l'Azuré du Serpolet

L’inventaire portant sur les lépidoptères (papillons) et les orthoptères (sauterelles, grillons, criquets…) réalisé par la FRAPNA en 2016 a mis en lumière un accroissement des populations et l’apparition de nouvelles espèces. Ainsi, sur 9 parcelles d’étude, les naturalistes de la FRAPNA ont observé 55 espèces de papillons contre 38 en 2012, et 40 espèces d’orthoptères contre 31 en 2012.
Ces résultats sont encourageants et montrent que la gestion menée ces dernières années apporte un habitat favorable à ces insectes. La diversité recherchée par les gestionnaires du SMIRIL a porté ses fruits et a même permis l’observation d’une nouvelle espèce, protégée : l'Azuré du serpolet.
Il s'agit d'une donnée très importante car Phengaris arion (aussi appelé Maculinea arion) est une espèce protégée, figurant à l'Annexe IV de la Directive Habitats et strictement protégée en France. Cette espèce, rare dans le département, a pu être observée en lisière de la petite prairie, au nord de la ferme au loup. Ses plantes hôtes sont des thyms et origans, dont certaines espèces peuvent se retrouver dans cette prairie. Cependant seul deux individus ont été observés, ce qui ne nous renseigne pas précisément sur la présence d'une population active et reproductrice sur la parcelle. Des observations plus poussées nous permettraient de déterminer si ce papillon discret dont le cycle de vie dépend de l'interaction avec certaines espèces de fourmis du genre Myrmica est effectivement bien implanté sur cette parcelle. Il est donc capital de préserver au mieux les milieux à tendance thermophiles, car les plantes hôtes, tout comme les fourmis dont il dépend se retrouve principalement dans ces milieux. La gestion des agents du SMIRIL se concentrera à empêcher la fermeture du milieu.

azur


 

Les vaches sont revenues !

Ce mercredi 29 mars, le troupeau est arrivé sur la zone ouverte de Vernaison, en face du quartier de la tour de Millery ! Il est composé d’une vache (Vanille, treize ans) et de 4 génisses (Laïka, Loupiotte et Lily-rose, 2 ans et Millery, un an). Pierre Charmet a ouvert la bétaillère au plus grand plaisir des vaches et de l’équipe du SMIRIL ! Et les promeneurs apercevaient à leur tour les bêtes. Des panneaux sont installés de part et d’autre du parc pour expliquer le projet pâturage et pour transmettre des consignes de sécurité et de comportement. Cette année encore les vaches actionneront la pompe à prairie à l’aide de leur museau pour faire venir l’eau à elles.

vaches

 

Effacement des marges alluviales : et pourquoi pas nous ?

Ce mardi 21 mars, le SMIRIL a été invité à découvrir un chantier d’effacement de marges alluviales par le SMIRCLAID, le Syndicat Mixte du Rhône Court-Circuité Loire Ardèche Isère Drôme. Cette invitation répond à un intérêt commun entre les deux structures : le retour à une dynamique naturelle du fleuve et la renaturation du Rhône. La CNR réalise des travaux de ce type sur le territoire du SMIRCLAID, d’où un partage d’expérience et un échange entre les structures.
Depuis 6 ans, la CNR réalise de gros travaux de restauration hydrologique et écologique sur le vieux Rhône à hauteur de Péage de Roussillon. En plus des travaux sur plusieurs lônes, la CNR engage un chantier pilote à l’échelle du Rhône sur les marges alluviales (casiers, épis, digues…). Sur ces derniers, il s’agit de favoriser la remise en mouvement des matériaux piégés par les aménagements Girardon, construits à la fin du XIXe siècle, pour la navigation. Après plusieurs rappels sur l’historique du site, ont été abordés des explications sur l’utilité de cette opération, les procédés mis en œuvre ainsi que les résultats obtenus et attendus. L’objectif premier est la remobilisation des sédiments fins des marges alluviales et la restauration de la continuité hydraulique. Elles induisent d’autres impacts géomorphologiques (remplissage par l’aval en période crue, réouverture des lônes par l’aval…) chimiques (réduction de l’eutrophisation) et écologiques (amélioration de la biodiversité). Le but de l’opération est le démantèlement des ouvrages Girardon, l’excavation de sols ou d’alluvions sous l’eau, et leur redistribution plus en amont au fleuve. Ce dernier retrouvant plus de liberté, déposera les galets, sables et limons plus en aval, au gré des crues et de son nouveau cheminement.
Sur le territoire du SMIRIL, ces travaux pourraient concerner le Rhône à hauteur de la lône Ciselande et de la lône Jaricot. Mais ce genre de travaux, rappelons-le de grande ampleur, aurait un impact sur un plus grand périmètre et à une échelle de temps bien plus grande que le seul creusement des lônes. 

effacement ( 1)

 

L'Equipe du SMIRIL se renouvelle !

En ce début d’année 2017, le SMIRIL accueille 2 nouveaux agents, Clément Cognet qui remplace Sylvain Richard au pôle gestion aura en charge les actions liées au plan de gestion et la vulgarisation des données scientifiques ; et Hervé Fara qui remplace Guillaume Michel au pôle technique sera sur le terrain pour assurer les missions propreté, végétation, surveillance du troupeau et réalisera avec son expérience tous les petits travaux de maintenance (matériel, bâtiments, équipements…).

Hervé

                                                              Hervé

clement

                                                              Clément

Pour vous désabonner cliquez icipenny - Conception Groupe Com6